Sept heures quarante (n° 12)